Dans le bus…

Mercredi 21 novembre 2017

Entendu aujourd’hui dans le bus entre Lausanne gare et Beaulieu — bus rempli de collégiens, salon des métiers oblige

Featuring : élèves de 10e ou 11e

Sujet de la discussion :  0,99999……. = 1

C’est étonnant, non, comme égalité ?

La subtilité (parce que subtilité il y a) se situe dans les trois petits points.

Apparemment, certains camarades n’étaient pas d’accord avec ça, « non, c’est pas possible ».

L’élève qui avait lancé le sujet de discussion demande finalement au prof de confirmer.

Et là, coup de théâtre le prof dit que « non, ce n’est pas juste ».

Bang.

Alors, qui a raison ?

Pour le coup, on a bien l’égalité 0,999… = 1, et c’est donc l’élève qui a raison.

On peut même le démontrer en deux lignes avec un tout tout petit peu d’algèbre.

Remarque pour les gymnasiens : il est possible d’utiliser les suites numériques (géométriques en particulier) pour démontrer le résultat, mais c’est un peu comme écraser une mouche avec un marteau pilon.

Pour ne pas spolier et ôter le plaisir de la recherche et de la découverte, je ne vais pas mettre la démonstration ci-dessous.

Donc, réponse dans quelques jours dans un autre post.

Mickaël Launay et Stella Baruk sur les ondes

Pythagore à la Cité des Sciences et de l’Industrie

Animation autour du théorème de Pythagore à la Cité des Sciences et de l’Industrie.

L’exposition permanente sur les mathématiques est vraiment intéressante, même si parfois quelques animations ne fonctionnent pas.

On arrive à en faire le tour en une à deux heures. Quitte à faire des photos sur les panneaux de l’exposition pour lire ou relire tranquillement de chez soi.

Les textes qui accompagnent les différentes thématiques sont didactisés et vulgarisés de manière à rendre les idées abordables par les enfants et les néophytes.

Personnellement, j’étais avec deux enfanst de 7 ans et 11 ans et nous avons pris plaisir tous les trois lors de notre visite, même si nous n’avions pas les mêmes niveaux d’intérêt.

Si vous êtes sur Paris, ou de visite dans cette ville, prévoyez une demi-journée pour une visite à la Cité des Sciences.

S’il fait beau, on peut prévoir de pique-niquer dans le parc de la Villette, faire des photos en extérieur, profiter des places de jeux, etc.

Petite remarque en passant : un endroit encore plus  apprécié des enfants est – à juste titre – la Cité des Enfants, espace qu’il leur est spécialement dédié. Attention, pour ces deux espaces (un espace concerne la tranche d’âge 2-7 ans et un autre à la tranche d’âge 5-12), il est nécessaire de réserver. Cette année nous avons pris un pass familial, et en deux visites, il était déjà amorti. Les enfants ont tellement aimé que nous sommes retournés trois jours plus tard pour refaire une visite. Cette fois, visite des deux espaces à la file. Les animations phares sont les jeux d’eaux et le fameux chantier des enfants de l’espace 2-7 ans. Même mon aîné de 11 ans s’en est donné à coeur joie.

Bref, très chouette après-midi en famille !

Liens

Les maths dans tous leurs états : littérature

Le projet Starpoint : la fille aux cheveux rouges de Marie-Lorna Vaconsin.

Le_projet_starpoint_vaconsin

Voilà un roman qui devrait plaire aux aspirants mathématiciens.

Quand un roman a pour personnage principal un jeune homme du nom de Pythagore Luchon, eh bien je dis, y’a pas à hésiter, on plonge.

C’est ce que j’ai fait avec bonheur. Et maintenant j’attends le second tome à paraître au printemps.

Pour un avant-goût, laissons l’auteur, Marie-Lorna Vaconsin, s’exprimer

 

Liens