Lignes de courbure au Grand-Pont

A l’occasion de Lausanne Jardins 2019, une drôle d’oeuvre éphémère a vu le jour au Grand-Pont : des lignes de courbure viennent décorer le bitume pour un effet surprenant. Les personnes sensibles à ce genre de graphismes sont priées de changer de trottoir (le trottoir « sud » n’est pas touché par l’opération)

 

Lien

La collection « génies des mathématiques » bientôt en Suisse ?

Je guette l’apparition dans nos kiosques à journaux de la série « génies des mathématiques » qui fut disponible en France de mars 2018 à mai 2019. Toujours rien.

euler_RBA_génies_des_mathématiques.jpg

En attendant, voici la liste des 60 numéros publiés :

 1 : Gauss, une révolution de la théorie des nombres
 2 : Laplace, la description de l’Univers
 3 : Euler, du simple calcul à l’analyse mathématique
 4 : Leibniz, l’invention du calcul infinitésimal
 5 : Poincaré, l’invention de la topologie
 6 : Bernoulli, la découverte de la loi des grands nombres
 7 : Cantor, la formalisation du concept de l’infini
 8 : Ramanujan, l’esprit qui voulut comprendre l’infini
 9 : Galois, l’invention de la théorie des groupes
10 : Riemann, la conjecture fondamentale sur les nombres premiers
11 : Fourier, un mathématicien au service de la physique
12 : Newton, l’inventeur de la physique mathématique moderne
13 : Turing, l’esprit qui inaugura l’ère de la programmation
14 : Fibonacci, le créateur de la suite mathématique de la beauté
15 : Lagrange, la modernisation de la mécanique
16 : Fermat, le théorème qui avait trois siècles d’avance sur son temps
17 : Von Neumann, la théorie des jeux et les mathématiques de la négociation
18 : Hilbert, à la recherche des axiomes universels
19 : Noether, la rénovatrice de l’algèbre abstraite
20 : Nash, à la recherche d’équilibres dans la théorie des jeux
21 : Gödel, deux théorèmes qui révolutionnèrent les mathématiques
22 : Euclide, la rigueur du raisonnement géométrique
23 : Sophie Germain, une pionnière de la théorie des nombres
24 : Fisher, la statistique entre mathématique et expérience
25 : Archimède, des mathématiques pures au service des applications
26 : Huygens, le premier traité de probabilités de l’histoire
27 : Monge, le père de la géométrie descriptive
28 : Boole, une approche algébrique de la logique
29 : Pythagore, le théorème le plus célèbre des mathématiques classiques
30 : Pascal, le fondateur de la théorie des probabilités
31 : Klein, une nouvelle conception de la géométrie
32 : Mandelbrot, à la recherche de la géométrie de la nature
33 : Legendre, une vision didactique des mathématiques
34 : Abel, le développement des fonctions elliptiques
35 : Napier, l’origine du calcul et des logarithmes
36 : Weierstrass, la naissance de l’analyse moderne
37 : Al-khwarizmi, la naissance de l’algèbre
38 : Apollonios, le royaume des coniques
39 : Dirichlet, la définition moderne de la fonction
40 : Brahmagupta, l’algèbre des étoiles
41 : Cayley, l’origine de l’algèbre moderne
42 : Dedekind, une approche idéale de la théorie des nombres
43 : Kepler, les mathématiques du mouvement planétaire
44 : Weil, la géométrie de la théorie des nombres
45 : Frege, les fondements logiques des mathématiques
46 : Cardan, la résolution des équations du troisième et quatrième degré
47 : Weyl, les mathématiques de l’espace-temps et la matière
48 : Lobatchevski, la révolution de la géométrie
49 : Brouwer, une géométrie entre topologie et philosophie
50 : Maxwell, les mathématiques de l’électromagnétisme
51 : Descartes, le développement de la géométrie analytique
52 : Kovalevskaïa, la mathématique des objets en mouvement
53 : Lie, l’exploitation de la symétrie
54 : Cauchy, la rigueur de l’analyse mathématiques
55 : Kolmogorov, la dualité entre chaos et déterminisme
56 : Peano, la force de la logique symbolique mathématique
57 : Hamilton, les fondations de la mécanique
58 : Pacioli, le divulgateur des mathématiques
59 : Erdös, pionnier des mathématiques de la collaboration
60 : Diophante, l’invention du langage arithmétique

 

 

Parmi ces numéros, attention aux doublons avec la série « les grandes idées de la science », dont on trouvera la liste ici. Il s’agit — sauf erreur de ma part — des numéros suivants où seule la couverture change :
 1 : Gauss, une révolution de la théorie des nombres
 2 : Laplace, la description de l’Univers
 3 : Euler, du simple calcul à l’analyse mathématique
 4 : Leibniz, l’invention du calcul infinitésimal
 5 : Poincaré, l’invention de la topologie
12 : Newton, l’inventeur de la physique mathématique moderne
13 : Turing, l’esprit qui inaugura l’ère de la programmation
16 : Fermat, le théorème qui avait trois siècles d’avance sur son temps
17 : Von Neumann, la théorie des jeux et les mathématiques de la négociation
18 : Hilbert, à la recherche des axiomes universels
21 : Gödel, deux théorèmes qui révolutionnèrent les mathématiques
22 : Euclide, la rigueur du raisonnement géométrique
24 : Fisher, la statistique entre mathématique et expérience
25 : Archimède, des mathématiques pures au service des applications
29 : Pythagore, le théorème le plus célèbre des mathématiques classiques
43 : Kepler, les mathématiques du mouvement planétaire
50 : Maxwell, les mathématiques de l’électromagnétisme

Du bienfait de l’instruction

Frontispice de l’université de Genève

« Le peuple de Genève
en consacrant cet édifice
aux études supérieures
rend hommage
aux bienfaits
de l’instruction
garantie fondamentale
de ses libertés »
Loi du XXVI juin MDCCCLXVII

IMG_9279

Je me demandais où j’avais pris cette photo. C’est le site de la section de mathématiques de l’université de Genève qui m’a permis de trouver la réponse.

Lien : https://www.unige.ch/math/fr/enseignement/informations/

Le hasard des pérégrinations

J’adore ce genre de surprise…

Dans le « hall of fame » de l’hôtel Beau-Rivage, un petit mot de remerciement du physicien Louis Leprince-Ringuet :

« Deux jours de rêve au Beau-Rivage
De la terrasse je contemplerais indéfiniment
le lac, les Alpes, les nuages qui courent de sommet
en sommet.. la lumière si belle, sans compter le
magnifique *torrent* de fleurs. Et merci pour
un accueil aussi chaleureux ! Et quel confort, inhabituel pour
un physicien. »
Louis Leprince-Ringuet
27-28 septembre 1992
IMG_9348
IMG_1266.jpg